limportance-de-la-musique-en-grece-antique

L'importance de la musique en Grèce antique

de lecture - mots

La musique occupait une place importante dans la vie sociale, politique et religieuse de la Grèce antique. Pour les Grecs, la musique est le plus beau des arts, en même temps qu'une science, objet des plus hautes spéculations philosophiques ; en ce sens, les Grecs lui accordaient plus d'importance qu'aux arts majeurs qu'étaient pour eux la poésie, la danse et la médecine.

la musique en Grèce antique

La musique occupait une place importante dans presque tous les aspects de la Grèce antique. Qu'ils s'agisse d'une réunion publique, d'un diner en ville, d'un dépot d'offrandes dans un temple ou de marcher au combat, un chant existait pour chaque occasion. Aristote a même écrit que la musique améliorait le rendement des travailleurs et on en jouait souvent pour entretenir le rythme des rameurs et de ceux qui récoltaient dans les champs. 

Les concours musicaux

Les concours musicaux, ou agones, ne se déroulaient initialement que lors de fêtes religieuse. Au fil du temps, ils devinrent des événements musicaux à part entière et attirèrent des musiciens et spectateurs de tout le monde grec. Par exemple, les Panathénées comportaient des compétitions d'instrumentistes ainsi que des concours de déclamation de poèmes. Les Dionysies comprenaient des concours entre groupes de chanteurs. Ceux-ci portaient sur l'interprétation de dithyrambes, des hymnes joyeux au dieu Dionysos. Si tous pouvaient voir ces concours, il fallait être un homme pour y participer. À l'origine de ces compétitions, les gagnants ne recevaient qu'une couronne symbolique et... une satisfaction personnelle. Mais à partir de la période hellénistique, les récompenses prirent la forme d'une somme d'argent. Elles permettaient aux musiciens de gagner des fortunes, en particulier s'ils enchainaient les fêtes accueillant ces concours.

monnaie-grecque-tortue

L'Odéon de Périclès

L'Odéon de Périclès a été bati entre 440 et 430 avant l'ère commune. Périclès a voulu que cet édifice soit utilisé lors des Panathénées. Mais L'odéon servit aussi à des lectures de poésie, à des réunions politiques et à des débats philosophiques. Selon des sources antiques, la forme de l'Odéon fut inspirée par celle de la tente du roi de Perse Xerxés... une prise de guerre aténienne après la victoire décisive à Salamine, en 480 avant l'ère commune. Son toit fut fabriqué avec le bois récupéré sur des navires perses capturés. L'Odéon était donc non seulement un symbole de l'Athènes triomphante, mais aussi une injure envers les ennemis perses. Ce vaste édifice fut considéré comme des plus grandioses réalisations architecturales de l'Athènes antique.

Les genres musicaux

Dans la Grèce antique, il existait un type de musique pour chaque occasion, ou presque. Des chants élaborés comme les hymnes, péans et dithyrambes étaient destinés aux oreilles des dieux, et entonnés lors de cérémonies religieuses et de grands événement laïcs. L'hyménée était un chant de mariage et le thrène accompagnait les processions funèbres. Pour des occasions plus joyeuses, comme les symposions, les scolies, chants à boire... s'imposaient. Mais c'est le théâtre qui était considéré comme le summum de l'expression artistique, car il associait le chant à la poésie, à la danse, au jeu d'acteurs et aux costumes. Les pièces étaient censées former un lien entre les mortels et les dieux, et les chants qui les accompagnaient, en particulier ceux des tragédies d'Euripide, devenaient bien souvent des succès dans toute la Grèce.

tableau-artemis 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.